De la ville vue par les enfants et les adolescents, à la ville pour les enfants et les adolescents

 

 » De la ville vue par les enfants et les adolescents,
à la ville pour les enfants et les adolescents »

État d’esprit :
2 constats. La ville n’est pensée ni pour, ni par, les enfants et les adolescents. Elle leur est d’abord un milieu étranger et excluant, et les espaces et processus d’aménagement urbain et de participation habitante offrent très peu de place à cette parole habitante juvénile et experte. C’est à partir de ces deux constats que l’association a créé le projet “ De la ville vue par les enfants et adolescents, à la ville pour les enfants, adolescents”.
1 co-construction. En co-construction avec les milieux professionnels associatifs, éducatifs et de l’aménagement, notre projet a pour ambition la montée en compétences et l’apprentissage du pouvoir d’agir des jeunes citoyens dans un monde urbain complexe. L’objectif est l’appropriation de l’espace vécu du quartier par les publics enfants et adolescents grâce à la médiation d’activités ludiques ancrées dans les programmes scolaire et l’interdisciplinarité. Le projet œuvre à la mise en lumière des représentations et pratiques urbaines actuelles.
4 enjeux. Le projet se structure autour de quatre enjeux prioritaires : (1) l’éducation populaire, (2) le lien
entre les établissements scolaires et leurs quartiers, (3) les questions de la parentalité et intergénérations, et (4) le lien entre professionnels de l’éducation et professionnels de l’aménagement urbain.

Objet :
L’objet pédagogique du projet est:
1. L’intervention de deux urbanistes – géographes, membres de l’association les Clés de la Cité, dans dix classes d’établissements scolaires du primaire et du secondaire des Bouches-du-Rhône, sur le thème «De la ville vue par les enfants et les adolescents, à la ville pour les enfants et les adolescents »;
2. L’animation d’Ateliers d’Urbanisme Participatif dans 8 classes de primaires et 2 classes de collèges, en territoires “Réseaux d’Éducation Prioritaire” (REP);
3. L’apprentissage de la démarche d’investigation scientifique, dans un cadre scolaire, en réponse aux besoins d’expression et d’appropriation de l’environnement urbain par les enfants et les adolescents.
4. L’organisation d’expositions de valorisation des productions réalisées, hors temps scolaire à l’échelle d’un quartier, et en partenariat avec les pouvoirs publics locaux et le secteur associatif.
L’objet scientifique du projet est :
5. Le recueil et l’analyse des pratiques et des représentations urbaines actuelles des enfants et des adolescents à partir des productions réalisées lors des Ateliers d’Urbanisme Participatif.

Objectifs généraux :
1. Transmettre. L’objectif général du projet est de transmettre aux enfants et adolescents des clefs de compréhension de l’environnement urbain global et local avec une ouverture à la diversité sociale et culturelle du monde urbain et de son espace de vie autour de cinq thèmes : travailler, habiter, se déplacer, s’amuser, partager, s’enrichir (culture, éducation). Les ateliers interdisciplinaires visent l’appropriation par les élèves d’outils graphiques et médiatiques de représentation de l’environnement urbain et de l’espace vécu. Chaque atelier place au cœur la parole du jeune et met en œuvre des activités pratiques individuelles et collectives par la construction collective d’objets d’expression sur l’espace vécu et l’environnement urbain proche.
2. Produire et débattre. La finalité des ateliers est la production par les élèves, de cartes manuelles et numériques, et de maquettes de diagnostic et de projet, à partir de clefs théoriques, du récit de leur vécu et de l’observation de terrain. L’objectif est de se rendre compte des avis et point de vue divergents au sein du groupe classe et de développer ces réflexions de l’école primaire au collège.
3. Recueillir et donner du sens. Chaque atelier donne lieu à des productions matérielles et discursives analysées par les urbanistes – géographes de l’association comme des matériaux informant sur les pratiques et
représentations urbaines des enfants et des jeunes.
4. Valoriser. Le projet sera clôturé par une valorisation des travaux des jeunes à travers plusieurs expositions publiques sur les territoires du projet et à l’échelle de la métropole Aix-Marseille.

 

 

Cette page présente succinctement le projet en cours de mise en oeuvre. De nouveaux éléments seront mis en ligne. N’hésitez pas à nous contacter : lesclesdelacite13@gmail.com

Publicités